La transformation digitale des “petites” salles de concert : Etude de cas du POPUP!

Partie 1 – étude de cas de la transformation digitale d’une “petite” salle de concert parisienne : le POPUP!

Interdits de concert depuis les mesures COVID-19, les lieux de spectacles sont l’un des secteurs les plus lourdement atteints par cette crise. Le chiffre d’affaires du secteur de la musique a ainsi chuté de 80% sur la période.
Public debout, petits espaces, proximité … sont actuellement, des caractéristiques  toujours à l’arrêt.
Traditionnellement pour le public, l’offre des petites scènes est à la fois synonyme de proximité avec les artistes, de cadre intimiste, mais aussi d’instants mémorables.
Cette alchimie de la salle dite “à taille humaine” est aussi plébiscitée par les artistes notamment au niveau de la performance, du ressenti, de la proximité et des échanges.

Choisi pour les besoins de l’étude en raison de la qualité de sa programmation, le POPUP! est l’un des hauts lieux des soirées concerts dans Paris. Une offre abordable et diversifiée avec restauration, bar et galerie d’art, complète parfaitement l’expérience.

Dans ce premier extrait de l’étude, nous étudierons la fondation de cette transformation digitale et tout particulièrement la place du numérique en tant qu’accompagnateur du POPUP!, dans cette reprise.

Présentation du POPUP!

La place du numérique en tant qu’accompagnateur du POPUP!, dans cette reprise.
Landing page de la salle de concert du POPUP! Le chiffre d’affaires pour le spectacle vivant a chuté de 90 % par rapport à 2019,

Située rue Abel, 75012 Paris, Les lives du POPUP! représentent un tremplin pour les artistes émergents internationaux et français.
C’est une excellente opportunité pour le public de pouvoir assister à ces sessions dans d’excellentes conditions.
Sa programmation exclusive en fait un lieu incontournable pour les fans de musique live qui souhaitent découvrir sur scène de nouveaux talents rock, pop, hip-hop ou encore électro.

Le site WEB du POPUP! propose des services cohérents avec son offre diversifiée : agenda des concerts, formulaire de réservation pour son restaurant bar de qualité, newsletter, page consacrée à sa galerie d’art. Les ventes de places de concert et de produits dérivés sont redirigées vers des plateformes e-commerce dédiées.

L’audit qualité Web, premier pas de la transformation digitale des “petites” salles de concert

1er socle de transformation digitale des “petites” salles de concert : l’audit qualité Web
1er socle de transformation digitale des “petites” salles de concert : l’audit qualité qualité Web

Première étape à toute étude digitale, l’audit qualité web du POPUP! bâti sur le modèle VPTCS, a révélé de nombreux points positifs :

  • Un bon référencement (3000 visites par mois), 
  • Un WebDesign cohérent et responsive, 
  • Une stratégie de contenus équilibrés et de services diversifiés : newsletter, formulaire de réservation, redirection pour l’achat de billets et de produits dérivés. 

Néanmoins, plusieurs axes d’améliorations ont été identifiés avec une priorité donnée aux points de conformité.

Un benchmark pour identifier les opportunités du secteur

2d socle de transformation digitale des “petites” salles de concert : l’étude d'opportunité
2d socle de transformation digitale des “petites” salles de concert : l’étude d’opportunité

Afin d’identifier les tendances numériques du secteur, un benchmark effectué sur un panel de 32 “petites” salles parisiennes a permis d’identifier deux nouvelles fonctionnalités :

  • 15% proposent du livestreaming depuis 2020 dont :
    • Les Trois Baudets en partenariat avec le Théâtre de la Ville
    • Le cabaret Mme Arthur et sa fonctionnalité e-commerce de ticket livestream
    •  Le Supersonic et ses Capsules comptabilisant en moyenne 1100 vues par livestream !
  • Avec 3% du panel, la fonctionnalité de crowdfunding reste quant à elle largement inexploitée. Du fait de la crise, nous pouvons suggérer que les plateformes de dons participatifs telles que KissKissBankBank, ULULE ou Tipeee peuvent représenter un réel potentiel à cet égard.

Résultat du banc d’essai

3ème socle de la transformation digitale des “petites” salles de concert : comparaison des fonctionnalités du POPUP! et de Mme Arthur
3ème socle de la transformation digitale des “petites” salles de concert : comparaison des fonctionnalités du POPUP! et de Mme Arthur

Afin d’examiner le potentiel économique des nouvelles fonctionnalités du secteur, c’est l’offre du cabaret Mme Arthur qui participe avec le POPUP! à ce banc d’essai. 

Trois écarts importants :

  • Conformité liée aux contraintes qualités Web.
  • Exploitation des contenus digitalisables. Le cabaret Mme Arthur complète ses spectacles par une offre digitalisée de livestream e-commerce depuis son site web.
  • L’importante communauté des médias sociaux du POPUP! Avec ses 40k abonnées, une campagne de crowdfunding représente une réelle opportunité de levée de fonds.

L’audit qualité Web et le benchmark du secteur ont permis de bâtir le socle de la transformation digitale des “petites” salles de concert.
RDV la semaine prochaine pour une présentation de la stratégie proposée au POPUP! et des impacts de cette refonte digitale !

Accès à la seconde partie ?

Cette présentation vous a intéressée, interpellée … Vous souhaitez échanger sur le sujet : donnez votre avis sur le post Linkedin ou contactez-moi depuis le site !


Catégories : Transformation digitale

Yann POITELON

Passionné par le digital et les technologies Google, je m'appuie sur mon expérience dans l'IT pour la conduite et la réalisation de vos projets digitaux.